Bientôt, les fans pourront vivre leur sport préféré de façon plus intense… grâce à l’IoT et aux stades connectés

La prochaine fois que vous assisterez à un événement sportif, votre expérience pourrait ne pas être tout à fait la même – et ce n’est pas parce que le jeu a changé.

Les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle, l’Internet des Objets ou la réalité virtuelle sont en train de changer la façon dont les fans peuvent vivre les événements sportifs. Et cela, aussi bien chez eux que dans un stade ou sur un circuit…

Assister à un événement en direct depuis un téléviseur, une tablette, un smartphone, voire plusieurs équipements en même temps, chez soi ou en déplacement, est devenu chose banale. Mais pour pouvoir vivre une compétition en immersion totale, les spectateurs doivent se sentir au cœur de l’action. Pour cela, en premier lieu, il est essentiel qu’ils puissent être connectés numériquement à l’endroit où l’événement sportif a lieu, et par de multiples points d’interaction.

Aujourd’hui, les dernières innovations dédiées à l’amélioration de l’expérience du public prennent les plus sceptiques par surprise : la réalité virtuelle appliquée au sport, qui n’était qu’un fantasme il y a seulement une décennie, est maintenant sur le devant de la scène.

Les médias et les professionnels du sport ont d’ailleurs commencé à investir dans de nouvelles plateformes capables de fournir l’expérience la plus connectée possible. Ainsi, Formula One Management, l’organisation chargée par la FIA de la promotion, de la diffusion et du management des épreuves de Formule 1 dans le monde peut contrôler des caméras robotisée situées en bord de la piste depuis son siège technique et partager les flux avec les diffuseurs du monde entier. Dès la saison prochaine, des réseaux plus performants permettront à Sky, qui diffuse les épreuves de F1 au Royaume-Uni, de proposer toutes les courses en Ultra Haute Définition (UHD). Comme les fans regardent des événements sur plusieurs plates-formes simultanément, la technologie exploitée permet même aux diffuseurs de livrer du contenu OTT en direct, en synchronisation totale sur smartphone, tablette ou téléviseur, afin que les Grand Prix puissent être vécus en temps réel et offrir ainsi une expérience de « télévision sociale ».

Ces efforts pour créer des expériences inouïes ne sont pas réservés aux téléspectateurs. Le public dans l’enceinte d’un stade peut lui-aussi en profiter. Prenons l’exemple du nouveau stade de Wembley au Royaume-Uni. Ouvert en 2007, celui-ci a subi une rénovation majeure pour déployer des technologies à l’intérieur de l’arène destinées à booster l’expérience globale du spectateur. Lors de la finale de la FA Cup en mai 2016, un groupe de spectateurs assistant au match depuis les loges a ainsi pu tester un service qui proposait, immédiatement après l’arrêt du jeu sur le terrain, de revoir les actions sur tablette sous différents angles. Des services supplémentaires proposés comme la 4G, la commande d’un en-cas avec paiement sans contact ou des statistiques en live sur les performances des joueurs permettent désormais aux fans de construire leur propre expérience et de vivre le jeu de façon interactive.

Les organisations sportives essayent elles-aussi d’amener le public au plus près du jeu en demandant carrément aux fans d’innover et d’imaginer des solutions pour vivre leur passion autrement. C’est notamment le cas en Formule 1, avec l’organisation du concours Formula 1 Connectivity Innovation Prize dont le vainqueur de l’année 2016 a imaginé une expérience virtuelle à 360 degrés pour transporter les fans au cœur du Grand Prix. L’application imaginée exploite la réalité augmentée en encourageant les fans à recueillir des « étoiles cachées » sur une piste virtualisée qui leur permettront de glaner des informations exclusives sur leur pilote ou écurie préférée pendant la course.

Les expériences hyper personnalisées vont devenir la norme dans les lieux dédiés au sport et les foyers des fans à travers le monde. En France, quelques arènes comme le Parc Olympique Lyonnais ou l’Allianz Arena de Nice sont déjà considérées comme des stades 2.0 mais la marge de progression reste conséquente. Les technologies de la réalité virtuelle ou de l’intelligence artificielle vont bientôt permettre aux fans de choisir l’action au sein de laquelle ils veulent se transporter.

Créer ce type d’expérience exige de porter une attention particulière à l’infrastructure adoptée et aux plates-formes d’intelligence artificielle capables de stocker et de traiter de grandes quantités de données. Ces systèmes s’appuient en effet sur des analyses de data en temps réel, offrant aux fans un accès à l’information sans précédent. Ce sont de nouveaux déploiements Cloud qui prennent en charge ces applications et services permettant aux connexions en temps réel de fonctionner à grande échelle. Avec les prochaines innovations technologiques et dans le domaine de l’entertainment en ligne de mire, de plus en plus d’organisations sportives et diffuseurs de contenus se tourneront vers la fibre ultra-rapide et le cloud pour créer des expériences riches en adrénaline et plus que jamais immersives.

Smart city