En devenant établissement de paiement, Lyra passe la seconde

Peu connu du grand public, Lyra Network assure pourtant la sécurisation d'une transaction sur deux en France depuis 15 ans. A l'occasion d'E-Commerce 1to1 2017, le groupe propriétaire de Payzen a dévoilé ses ambitions internationales.

La petite startup de la Fintech toulousaine a bien grandi. Sa solution Payzen, destinée aux sites de vente en ligne, fournit un service clés​ en mains comprenant un volet de lutte contre la fraude et quelques services innovants et exclusifs comme la page de paiement affichée directement sur le site marchand. Son activité principale consiste toujours à assurer la liaison sécurisée entre 1.500.000 TPE et ses partenaires bancaires.

Mais l'annonce faite lors du salon E-Commerce 1to1 à Monaco par son Directeur Général Anton Bielakoff lui fait franchir une étape décisive : elle devient établissement de paiement.

Grâce à cette évolution importante, Lyra Network va pouvoir agir sur de nouvelles thématiques​ : devenir interlocuteur unique pour les sociétés qui veulent vendre en ligne dans plusieurs pays d'Europe, et aussi devenir collecteur des fonds pour les places de marché.

En effet, jusqu'à ce jour, l'acceptation de paiements via un partenaire hors de France oblige un vendeur à souscrire un contrat avec un établissement de paiement dans chaque pays couvert. Ce nouvel agrément va permettre aux clients de Lyra de se passer de cette formalité et surtout d'interlocuteurs multiples.

Par ailleurs, les banques n'assurent pas la collecte puis la séquestration des fonds, outils essentiels au fonctionnement des places de marché en ligne. En offrant ce service, Lyra peut adresser une nouvelle catégorie de clients qui tire une grande partie de la croissance du marché.

Avec cette évolution de statut, Lyra Network a la ferme ambition de devenir un acteur qui compte dans le paiement en ligne au niveau international.

Fintech

Annonces Google