L'immobilier à la demande, c'est maintenant

Une prise en charge personnalisée et immédiate de leur recherche : voilà ce qu'attendent désormais les acquéreurs potentiels.

Mieux informés, chouchoutés dans leur "expérience utilisateur", habitués, voire biberonnés pour les plus jeunes, à une prise en compte immédiate et personnalisée de leurs attentes, les consommateurs sont devenus plus exigeants que jamais. Et il n'y a pas de raison que cela ne concerne pas les acheteurs de biens immobiliers.

Forts de ce constat, de nouveaux acteurs brandissent le drapeau du "sur-mesure" et se lancent à l'assaut de la distribution immobilière. Catherine Nahman en est. C'est justement le fait de ne pas avoir trouvé "l'accompagnement souhaité" lorsqu'elle recherchait un bien immobilier, il y a une quinzaine d'années, qui a délogé cette ex broker du marché obligataire et l'a amenée à cofonder Parisearch en 2013 avec son associée Nathalie Tartour.

Près de 50% des utilisateurs de Naked Apartments, une apps qui met en relation locataires et agents immobiliers, veulent visiter un bien immédiatement ou dans la journée

Une entreprise qu'elle dirige aujourd'hui et situe à mi-chemin entre l'agence traditionnelle et le service de conciergerie. "On ne se contente pas de proposer des biens à nos clients. Ils arrivent avec un projet immobilier qu'on prend en charge de A à Z. S'ils veulent vendre leur ancien logement, on s'en occupe. S'ils cherchent un bien à rénover, on leur en présente et on leur amène des plans d'architecte. S'ils souhaitent réaliser un investissement immobilier, on leur trouve des locataires et on les adresse à une société de gestion locative pour la suite."

Parisearch apparaît donc comme une sorte de wedding planner de l'achat immobilier, pour le plus grand bonheur d'acheteurs allant "du jeune qui démarre dans la vie active, avec budget de 400 à 450 000 euros de budget, au patron du Cac 40". Leur point commun : ils n'ont que peu de temps à consacrer à leur recherche immobilière. Tous, ou presque, ont connu l'agence par le bouche à oreille.

Côté résultats, la directrice se dit satisfaite. Parisearch, qui se rémunère via une commission représentant entre 1 et 4% du montant de la transaction, en fonction la prestation fournie, conclut une cinquantaine d'affaires par an. Pour l'heure, l'entreprise est présente à Paris et dans sa région uniquement mais elle envisage d'ouvrir à l'étranger et dans d'autres grandes villes de France.

Car il existe bien une demande pour ce type d'offres immobilières intégrées. C'est le constat qu'a pu faire Maxime Guérin, qui a cofondé la société Ever Invest en juin 2014. Cette dernière se fait fort de proposer aux acheteurs potentiels qui tapent à sa porte des biens décotés, parce que mal pensés ou nécessitant de gros travaux de rénovation, de leur présenter plusieurs plans d'architecte pour les transformer et de gérer ensuite les travaux. "Au départ, mon associé et moi étions tournés vers les investisseurs uniquement mais des acquéreurs en quête d'un bien pour l'habiter nous ont sollicités. Aujourd'hui, ils représentent la moitié de nos clients", chiffre le dirigeant.

Les agences proposant des solutions immobilières "clé en main" à leurs clients, négociation et rénovation incluses, se développent

Depuis son lancement, Ever Invest, qui se rémunère au forfait (19 900 euros pour un bien de 30 à 50 mètres carrés) a réalisé 17 opérations, dont sept chantiers terminés. Comme Parisearch, elle envisage de sévir ailleurs qu'à Paris, où elle est implantée. "A Bordeaux et Marseille, dans un premier temps", confie Maxime Guérin.

Autre attente nouvelle chez les clients : l'immédiateté. A l'heure où il suffit de pianoter sur son téléphone pour faire ses courses, pas question de poireauter une semaine pour visiter un appartement. Outre-Atlantique, les créateurs de l'application mobile Naked Apartments l'ont bien compris. Cette apps met en concurrence les agents immobiliers : le plus rapide à répondre à la demande de visite envoyée par le locataire emporte la mise. Près de 50% des utilisateurs souhaitent que la visite ait lieu… instantanément ou dans la journée et 70% dans les deux jours.

Et les acheteurs potentiels font preuve du même empressement que les locataires, à en juger par la création de start-up dédiées à la mise en relation entre acquéreurs et agents immobiliers au pays de l'Oncle Sam. L'application Curb Call, par exemple, permet aux aspirants propriétaires de demander à un agent immobilier aux alentours, dont le statut indique qu'il est "disponible", de visiter un bien, là, maintenant, tout de suite. Le service est gratuit pour les particuliers et payant pour les réseaux qui en équipent leurs agents, parmi lesquels figurent Realty One Group. Le portail d'annonces Redfin, qui propose aussi des services de vente et location immobilières, permet lui aussi de "réserver" une visite en quelques clics. Et pas un de plus.

 

ET AUSSI

 

Autour du même sujet