Homebyme, le site qui téléporte les acheteurs dans leur futur logement

Ce logiciel d'agencement intérieur en ligne permet de modéliser une habitation en 3D. Grâce aux casques de réalité virtuelle, les utilisateurs pourront bientôt se mouvoir dans leur projet.

Quand on veut juste savoir ce que donnerait une peinture jaune sur le mur derrière le canapé, on ne pense pas forcément à la 3D, admet Marc Pavageau, vice-président de 3DVIA, marque du groupe Dassault Systèmes. Et pourtant, Homebyme, le logiciel en ligne d'agencement intérieur qu'elle a développé, permet de visualiser une habitation entière en 3D et, entre autres, de revoir la décoration de son chez soi virtuel. "C'est plutôt lorsqu'ils sont dans la phase pré ou post achat immobilier que les gens passent du temps sur ce type de solutions, explique-t-il, car elles les aide à se projeter, à se rassurer sur le fait qu'ils ont fait le bon choix. Et aussi lorsqu'ils ont le projet reconcevoir leur cuisine ou leur salle de bains."

Le logiciel génère notamment des rendus photoréalistes des projets réalisés. © Homebyme

Comment ça marche ? Pas besoin de télécharger quoi que ce soit, le logiciel est 100% en ligne depuis le lancement au printemps 2016 d'une nouvelle version qui a succédé à la bêta, disponible depuis deux ans. Et gratuit pour obtenir les visuels suivants : maquette 3D de son ou ses projet(s) – 3 projets maximum, au-delà, l'achat de crédits est nécessaire – manipulable(s) à 360°, vue du dessus et rendus photoréalistes en 640 pixels de large (en HD, ils coûtent 5 euros l'unité).

D'ici la fin de l'été, les utilisateurs pourront même générer une vue à 360° de leurs créations, avec gyroscope, de qualité similaire à celle des rendus photoréalistes, en utilisant un dispositif type Google cardboard, un casque de réalité virtuelle en carton qu'on trouve en ligne pour une quinzaine d'euros. "C'est le début de la réalité virtuelle grand public", s'enthousiasme Marc Pavageau.

Nous n'en sommes effectivement qu'aux prémices, à en juger par le travail de modélisation que 3DVIA effectue avec, cette fois-ci, le casque de réalité virtuelle HTC Vive pour permettre à l'utilisateur de se mouvoir dans son projet et, à l'aide d'une manette, de déplacer des objets représentés, de changer la couleur des murs…

Le numéro deux de 3DVIA prévient toutefois : "Ce n'est pas encore une solution grand public. Si le casque coûte 'seulement' quelques centaines d'euros, l'ordinateur auquel il est relié en coûte, lui, plusieurs milliers, car il doit avoir des cartes graphiques assez puissantes. Par ailleurs tout le monde ne dispose pas de 5 mètres carrés chez lui à dédier à cette activité".

Mais Homebyme vise aussi les pros à travers une offre à 45 euros par mois : cette fonctionnalité sera disponible d'ici fin 2016 pour les professionnels de l'immobilier dûment équipés. D'ici là, les curieux peuvent se rendre dans le 2e arrondissement de Paris, au showroom de Miliboo, spécialiste de la vente de meubles sur Internet, où a été installée une borne Homebyme depuis laquelle les utilisateurs peuvent démarrer ou ouvrir leur projet et dans lequel ils peuvent se déplacer, casqués non pas d'un HTC Vive cette fois-ci mais d'un Oculus Rift.

D'ici la fin de l'été, les utilisateurs pourront générer une vue à 360° de leurs créations de qualité similaire à celle des rendus photoréalistes grâce à un dispositif type Google cardboard

Pourquoi Miliboo ? Parce que la marque fait partie, comme Maisons du monde et Habitat notamment, de la cinquantaine dont la plateforme d'agencement d'intérieur répertorie les produits. Lorsqu'il conçoit son projet, l'internaute peut du coup ajouter des articles vendus par les partenaires d'Homebyme. Ces derniers ne donnent d'ailleurs pas que dans le mobilier.

"Cela va du revêtement de sols aux radiateurs, en passant par les objets de déco, résume Marc Pavageau. On propose même d'ajouter des plantes artificielles !" A tout moment, l'utilisateur peut accéder à l'information disponible sur les produits qu'il a intégrés à son intérieur. Le prix n'en fait pas toujours partie. "Cela dépend de la politique de la marque. Certaines, comme BoConcept, refusent de d'indiquer leurs prix en ligne", explique le président de 3DVIA. Pas de panier final, donc, indiquant le coût total du projet. "Ce qui serait de toute façon impossible puisque certains éléments, comme les fenêtres, peuvent être réalisés sur mesure", ajoute-t-il.

Ceux qui n'ont pas envie et/ou pas le budget pour changer leur mobilier peuvent intégrer des meubles génériques de formes différentes (scandinave, par exemple). Quand pourra-t-on photographier son propre mobilier et l'importer dans son projet ?  "C'est le rêve de tous les éditeurs de solutions comme la nôtre mais cela requiert encore beaucoup de calculs. On est dans le domaine de l'innovation technologique à long terme, mais on y arrivera", positive Marc Pavageau.

Le site met également du contenu éditorial à disposition des utilisateurs – Comment choisir son poêle ? – ainsi qu'une galerie de projets réalisés par le passé, dans laquelle on ne trouve pas que des modélisations d'appartements familiaux. "On a vu passer une salle de spectacles, les parties communes d'un hôtel, une église… et même des appartements de série télévisée. Notamment ceux de How I Met Your Mother", se souvient Marc Pavageau. D'autres ont recréé le vaisseau spatial de Star Wars.

Des utilisateurs ont détourné le logiciel pour recréer le Faucon Millenium de Star Wars. © Homebyme

 

 

Et aussi

 

Dassault Systèmes / Réalité virtuelle