Immobilier : les clients préfèrent les sites entre particuliers

Quels moyens les professionnels du secteur peuvent-ils déployer pour séduire les internautes ? Réponse avec l'étude CCM Benchmark "Immobilier & digital 2016".

75%, c'est le pourcentage d'utilisateurs de sites immobiliers qui passent par des sites de petites annonces entre particuliers pour rechercher leur logement, selon l'étude Immobilier & digital 2016, dévoilée par CCM Benchmark ce mardi 8 novembre à l'occasion du salon RENT sur l'immobilier et les nouvelles technologies. Ils sont 68% "seulement" à consulter des portails d'annonces immobilières de professionnels et 64% des sites d'agences immobilières.

Sur la base des internautes ayant effectué des recherches immobilières sur Internet au cours des trois dernières années. Plusieurs réponses possibles. © CCM Benchmark

Attention toutefois à ne pas crier trop fort à la désintermédiation : l'écart en faveur des sites de petites annonces de particuliers se réduit lorsqu'il s'agit d'acheter un bien immobilier. Les acquéreurs potentiels se tournent alors aussi bien vers ces plateformes (73%) que vers les sites de professionnels (71% pour les portails et 69% pour les sites d'agences immobilières) pour accroître leurs chances de trouver un bien.

Le succès des sites de petites annonces entre particuliers, les auteurs de l'étude l'attribuent à la volonté des clients de ne pas payer de frais d'agence. Mais pas seulement : les utilisateurs sont globalement autant satisfaits de leur expérience sur Leboncoin et consorts que sur les sites de professionnels (77%). Voilà le détail par critère de la satisfaction des clients sur les sites d'annonces immobilières entre particuliers.

Sur la base des utilisateurs de sites d’annonces immobilières de particuliers. © CCM Benchmark

Comme pour les sites d'annonces professionnelles (graphique ci-dessous), l'ergonomie qu'ils offrent ainsi que la visibilité des moyens de contact font partie des critères les mieux notés par les internautes.

Sur la base des utilisateurs de sites d’annonces immobilières de professionnels. © CCM Benchmark

Le pourcentage d'internautes satisfaits est plus élevé sur les sites d'annonces immobilières entre particuliers que sur les sites de professionnels pour 5 des 11 critères communs évalués. A savoir : les informations sur la localisation du bien (53% d'internautes satisfaits sur les sites de particuliers contre 44% pour les sites de professionnels), le respect des critères de recherche sélectionnés dans les offres affichés (73% contre 68%), la facilité à naviguer sur le site (87% contre 83%) ainsi que la facilité à contacter l'agence/le particulier depuis le site Internet (77% contre 73%).

Sites de particuliers et de professionnels : qui l'emporte sur chaque critère ?
  Taux de satisfaction sur les sites de particuliers (%) Taux de satisfaction sur les sites de professionnels (%) Ecart en faveur des sites de particuliers (points)
Réactivité de l'agence suite à la prise de contact depuis le site Internet NP 63 NP
Informations sur la localisation, l'environnement du bien 53 44 +9
Respect des critères de recherche sélectionnés dans les offres affichés 73 68 +5
Facilité à contacter l'agence/le particulier depuis le site Internet 77 73 +4
Facilité à naviguer sur le site 87 83 +4
Nombre d'annonces correspondant aux critères 67 66 +1
Visibilité des moyens de contact de l'agence/du particulier 76 77 -1
Informations sur les biens 67 70 -3
Qualité des alertes par mail 63 66 -3
Pertinence des critères pour filtrer les annonces 70 75 -5
Nombre de photos des biens 50 57 -7
Qualité des photos des biens 53 66 -13

Dans leur malheur, les acteurs de l'immobilier ont de la chance. "Les informations sur la localisation et l'environnement des biens sont perçues comme des bonus, expliquent les auteurs de l'étude, c'est-à-dire que les internautes ne s'attendent pas à ce qu'elles soient proposées d'office sur les sites de professionnels, mais ils sont demandeurs de ce type d'information. Les proposer augmentera donc toujours le niveau de satisfaction des visiteurs du site." En revanche, ces derniers considèrent la facilité à naviguer sur le site et la facilité des moyens de contact comme des standards. "Si ces fonctionnalités de base ne sont pas satisfaisantes, l'internaute risque tout simplement de quitter le site."

 

Et aussi

 

Autour du même sujet