Le démembrement de propriété permet d'économiser 40 à 50%

au bout de 15 ou 20 ans, le nu-propriétaire récupère l'usufruit de son bien.
Au bout de 15 ou 20 ans, le nu-propriétaire récupère l'usufruit de son bien. © Sergey Nivens - Fotolia.com

Se contenter d'acheter la nue-propriété d'un bien et en abandonner, temporairement, la jouissance à un usufruitier ? Certes, cela implique de ne pas pouvoir en profiter dans l'immédiat, ni pour y vivre, ni pour le louer, mais le démembrement de propriété, une pratique qui date du début des années 2000, présente bien d'autres avantages. Elle permet notamment d'acheter un bien pour 50 à 60% de sa valeur.

Au bout de 15 ou 20 ans – le délai se détermine lors de la signature de l'acte de vente – le nu-propriétaire récupère l'usufruit. Jusqu'à ce que les deux droits soient réunis, le bien acheté n'entre pas dans le calcul de l'ISF du nu-propriétaire et c'est l'usufruitier qui paie l'impôt foncier.