La bulle immobilière en Europe, suite... et fin ? En France, la bulle n'a jamais éclaté

L'immobilier en France suit-il le même chemin qu'aux Etats-Unis ? Réponse en deux graphiques.

les prix en france ont moins baissé.
Les prix en France ont moins baissé. © JDN

Alors que les prix de la pierre se sont corrigés outre-Atlantique dès 2007, avec une baisse de 4%, l'Hexagone a attendu 2009 pour une décrue de 7%. Mais celle-ci n'a duré qu'un an, alors qu'aux Etats-Unis les prix n'ont cessé de chuter depuis : -29% entre le plus haut de 2006 et 2010. Entre 2008 et 2010, la pierre française, elle, n'a perdu que 1%. Elle est aujourd'hui au même niveau qu'en 2007, année de l'éclatement de la bulle chez les Américains.

l'encours ne cesse de grimper depuis 2000 en france.
L'encours ne cesse de grimper depuis 2000 en France. © JDN

L'encours des prêts immobiliers livre un constat encore plus flagrant. Stables depuis 2005 outre-Atlantique, en baisse même par rapport à 2007, il ne cesse de grimper depuis 2000 en France. Quand il perd 3% entre 2007 et 2009 aux Etats-Unis, il gagne 13% dans l'Hexagone. Quand il augmente d'un tiers entre 2000 et 2009 au pays de l'oncle Sam, il s'envole chez nous de 142%.

Etats-Unis / Crise financière