Les objets connectés seront plus de 30 milliards en 2021

Sur le seul marché US, des capteurs intelligents pourraient être installés sur 150 millions de véhicules et 100 millions de lampadaires.

Les entreprises croquent à pleines dents dans l'appétissant gâteau de l'IoT. Pour accroître leurs recettes, notamment en exploitant les données collectées grâce aux objets connectés, les groupes de l'énergie, de l'industrie lourde, de la santé ou encore du transport produisent et utilisent de plus en plus de capteurs intelligents.

En 2019, il y aura dans le monde par moins de 25,6 milliards d'objets connectés, selon un rapport de l'opérateur de télécommunications Verizon. Entre 2014 et 2021, leur nombre sera multiplié par trois, passant de 9,7 milliards à plus de 30 milliards.

Entre 2014 et 2015, les réseaux IoT dédiés aux objets connectés (comme Sigfox ou LoRa) ont connu 58% de connexions supplémentaires d'appareils utilisés par des entreprises ou des utilisateurs des services publics ou du secteur de l'énergie. Entre ces deux dates, l'utilisation de ces outils par les sociétés travaillant dans l'univers de la maison connectée et par leurs habitants a progressé de 50%. Elle a crû de 49% pour les acteurs du transport et de la distribution, comme le montre le graphique ci-dessous.

Les connexions aux réseaux spécialisés dans l'IoT se multiplient dans tous les secteurs. © Verizon

Les opportunités à saisir sont considérables pour les entreprises qui décideront d'attraper le taureau par les cornes : rien qu'aux Etats-Unis, 360 millions de compteurs intelligents pourraient être installés pour mesurer la consommation d'électricité, de gaz et d'eau. 150 millions de véhicules et 100 millions de lampadaires sont également susceptibles d'être connectés, comme le montre le tableau ci-dessous, extrait du document.

Les opportunités du marché de l'IoT sont importantes. © Verizon

 

 

VERIZON / IoT