Roquette améliore les recettes industrielles avec sa poudre d'algues

les algues chlorelle fournissent des farines végétales riches en nutriments.
Les algues chlorelle fournissent des farines végétales riches en nutriments. © Roquette

Des algues pour remplacer le beurre dans les muffins ou les œufs dans la mayonnaise : voici le nouveau pari de Roquette, un des leaders mondiaux des dérivés d'amidon. L'entreprise française n'a pas hésité à investir des dizaines de millions d'euros dans une nouvelle unité de production à Lestrem (Pas-de-Calais) pour développer sa nouvelle gamme Algility, des produits à base de chlorelles (une variété de micro-algue). Des farines qui permettent aussi bien d'enrichir une soupe en protéines que d'alléger une sauce ou donner du moelleux à une brioche.

Le marché émerge à peine mais le potentiel est colossal, si l'on en croit la société, qui entend devenir leader sur le secteur. Avec une capacité de 5 000 tonnes par an, l'usine de Roquette sera l'une des plus importantes au monde.