First Light Imaging, la caméra qui voit ce que l'homme ne voit pas

pour l'heure, l'entreprise commercialise déjà cette caméra de haute-technologie,
Pour l'heure, l'entreprise commercialise déjà cette caméra de haute-technologie, l'OCAM2. © First Light Imaging

Elle ressemble à une vieille caméra de poche pour touriste. Mais sous ses airs un peu austères, l'OcamIr dissimule une incroyable technologie. Ce sera bientôt la caméra infrarouge la plus sensible et la plus rapide au monde. Elle pourra filmer 2.000 images à la seconde, en plein noir. En d'autres termes, elle est capable de voir ce que l'homme ne voit pas.

Créée par des ingénieurs marseillais de recherche en astronomie, First Light Imaging commercialise ce petit bijou 150 000 euros pièce. Objectif : séduire les laboratoires scientifiques et l'imagerie médicale.