Une bobine de papier pèse 8 tonnes

Après l'étape de la sécherie, la feuille est enroulée autour d'un mandrin d'acier. Une bobine pèse 8 tonnes en moyenne. L'opération n'a pas durée une demi-heure. Mais elle est particulièrement énergivore. Les deux machines à papier de Clairefontaine nécessitent 12 000 kwh d'électricité par jour. A tel point que l'usine dispose de sa propre centrale thermique, ce qui lui permet d'être automne à plus de 80% en électricité. Mais la facture de gaz reste salée : 15 millions d'euros par an.
©  Eric de Legge / Journal du Net