Les verres Duralex, façonnés dans le Loiret

duralex a réalisé 33,5 millions d'euros de chiffre d'affaires et 2,7 millions
Duralex a réalisé 33,5 millions d'euros de chiffre d'affaires et 2,7 millions d'euros de résultat net en 2009. © Duralex / SdP

Que le premier qui ne s'est jamais amusé à lire son âge au fond d'un verre Duralex lève le doigt ! On peut aussi y lire "Made in France". Une mention méritée aujourd'hui encore : Duralex produit la totalité de ses verres trempés dans son usine de La Chapelle Saint-Mesmin, dans le Loiret. Et pourtant, après plusieurs dépôts de bilan, il s'en est fallu de peu pour que l'entreprise disparaisse.

Rachetée en 2008, la société a rééquilibré son activité vers la France et revient dans les supermarchés et la restauration collective, deux créneaux qu'elle avait délaissés depuis une décennie. Et ça fonctionne. Sur un marché en recul, Duralex affiche des taux de croissance à deux chiffres et a investi dans une nouvelle ligne de production.

 Le site de Duralex