Une partie automatisée, l'autre manuelle

70% des matières premières sont mélangées automatiquement sous la supervision d'un opérateur. Les 30% restant sont ajoutées à la main car en trop faible quantité pour être pesées par les machines.
©  Cécile Debise/JDN