Comment ça marche ?

Près de la moitié (46%) des 535 rachats ou annonces de rachat d'entreprises françaises par des étrangers en 2014 sont des acquisitions pures et simples. 43% sont en revanche des prises de participations minoritaires. 6% sont des investissements en capital-risque, qui ne sont pas destinés à durer dans le temps.
Chiffres Zephyr / BVDinfo portant sur 535 opérations effectuées ou annoncées en 2014.
©  JDN