Les associations les plus subventionnées par l'Etat

Associations subventionnées Voici le classement des 20 associations qui ont reçu le plus d'argent de la part des ministères en 2011.

En 2011, l'Etat a versé près de 1,23 milliard euros de subventions aux associations régies par la loi de 1901, selon les chiffres publiés dans une annexe au projet de loi de finances 2013. Si un florilège de petites institutions reçoit des aides se chiffrant à quelques dizaines de milliers d'euros, les 20 associations qui ont perçu le plus de subventions captent à elles seules 29% de cette somme. Parmi elles, des organismes en lien direct avec l'administration ou encore des institutions chargées de promouvoir des projets éducatifs et culturels.

La première bénéficiaire des deniers publics est l'Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa). Déjà choyée par l'ancien gouvernement qui lui a versé plus de 66 millions d'euros en 2011, l'institution, qui œuvre en faveur de l'insertion professionnelle, recevra une enveloppe de 110 millions d'euros en 2013, comme l'a annoncé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Plongée dans une grave crise financière depuis l'ouverture à la concurrence du marché de la formation en 2009, l'Afpa a accusé un déficit de 75 millions d'euros en 2012.

Financée par l'Etat à hauteur de 39,4 millions d'euros, l'association Philharmonie arrive deuxième de ce palmarès. Créée à l'initiative de l'Etat en 2006, cette institution n'est autre que l'organisme de financement de la salle de concert Philharmonie de Paris. Initialement estimé à 200 millions d'euros, le coût de construction de cet équipement destiné à démocratiser la musique symphonique a grimpé à 387 millions d'euros.

Avec 29,5 millions d'euros perçus en 2011, l'Association pour le logement du personnel des administrations financières (Alpaf) brigue la 3e place du classement. Directement liée à l'administration, l'Alpaf a vocation à faciliter le logement des agents des ministères économique et financier et de leurs familles, notamment par le biais de l'attribution de logements sociaux et de prêts.

Quatrième plus grosse bénéficiaire des aides de l'Etat, l'association Education et plein air finances (Epaf) s'est vue attribuer plus de 28,4 millions d'euros en 2011, au titre de sa mission de promotion du tourisme social.

L'association France terre d'asile (FTDA), qui aide les immigrés dans leur accession à l'emploi, au logement et à la nationalité française, a quant à elle reçue une enveloppe de 26,5 millions d'euros des mains du précédent gouvernement en 2011. Son principal contributeur ? Le ministère de l'Intérieur.

 

Finances publiques