Chez Fiat, les Agnelli se déchirent

dans l'usine de valenciennes.
Dans l'usine de Valenciennes. © Fiat

Au travers de participations en cascade, la famille Agnelli contrôle le constructeur automobile Fiat. Pourtant, à la création de la Fabbrica Italiana Automobili Torino en 1899, ils étaient trente actionnaires à se lancer dans l'aventure automobile. Ce n'est qu'en 1902 que Giovanni Agnelli prend les commandes du constructeur.

A 32 ans, c'est John Alkann qui vient de prendre les rênes de l'empire Agnelli. Désigné dès son plus jeune âge comme successeur par son grand-père, Gianni Agnelli, il préside désormais le holding familiale. Un transition dans la douleur, puisqu'il s'est retrouvé en opposition avec sa mère devant la justice.