Michel Catalano, le gérant de l'imprimerie, a bien été retenu par les frères Kouachi

Création Tendance Découverte 1501 Lilian, graphiste de 27 ans, est lui resté caché toute la journée dans les locaux de l'entreprise CTD où s'étaient retranchés les deux auteurs présumés de l'attentat à Charlie Hebdo.

Michel Catalano, le gérant de l'entreprise Création Tendance Découverte (CTD) à Dammartin-en-Goële en Seine-et-Marne, a bel et bien été confronté aux frères Kouachi, selon le procureur de Paris François Molins. Mais les auteurs présumés de la tuerie à Charlie Hebdo l'on laissé partir aux alentours de 10h-10h30. 

Michel Catalano a informé les forces de l'ordre du fait que les frères Kouachi étaient lourdement armés, qu'ils se réfugiaient au premier étage et qu'un salarié était caché au sein de l'entreprise

Auparavant, le dirigeant avait donné un pansement à Saïd, le plus âgé des deux frères, blessé au cou lors d'un échange de tirs plus tôt dans la matinée avec un barrage de la gendarmerie. C'est après cette rencontre avec les forces de l'ordre que la fratrie s'était réfugiée dans les locaux de la société.

Ces révélations du procureur expliquent les incertitudes sur la présence ou non d'un otage avec les deux frères Kouachi. En fin de journée, plusieurs médias, en particulier  BFMTV, expliquaient que "celui que l'on a présenté comme un otage était en fait une personne cachée qui a finalement pu quitter l'entrepôt indemne". Il s'agit d'un graphiste de 27 ans, prénommé Lilian, qui, caché sous l'évier de la cuisine, au 2e étage de l'imprimerie, informait les forces de l'ordre. Ces dernières étaient au courant de la présence du salarié de CTD puisque Michel Catalano les en avaient informées, tout comme du fait que les deux présumés terroristes "étaient lourdement armés et se réfugiaient au premier étage" du bâtiment, selon le procureur de Paris.

Les deux frères sont morts après être sortis en tirant sur les forces de l'ordre, d'après l'AFP. Ils n'ont jamais su que quelqu'un d'autre qu'eux était présent au sein de l'entreprise.

ctd
Les locaux de CTD vus du ciel. © Bing Maps

Selon France Info et Le Point notamment, un otage était retenu depuis ce matin dans les locaux de Création Tendance Découverte (CTD) situés à Dammartin-en-Goële. Les deux médias avançaient le nom de Michel Catalano, gérant de la société, âgé de 47 ans.

Sur le site Internet de l'hebdomadaire, on pouvait notamment lire le témoignage d'un chef d'entreprise, voisin de CTD (l'article a visiblement disparu depuis). Ce patron relatait le récit d'un commercial qui aurait vu Michel Catalano et un homme armé au sein de CTD ce matin. "Quand il est rentré, il a vu le patron qui lui a dit : Va-t-en tout de suite, ça va pas bien. Et puis il a vu un homme derrière qui a chopé le patron pour aller fermer le portail de l'intérieur. Il a dit au commercial de partir." On retrouve le même récit sur le site de France Info.

A 13 heures, le ministère de l'Intérieur, qui avait "tenté d'établir un contact avec les forcenés", déclarait sur Twitter : "Nous ne pouvons pas confirmer avec certitude la présence ou non d'otage(s)". Mais la famille de Michel Catalano  s'était dite très inquiète car sans nouvelles de lui depuis ce matin, selon Le Figaro et 20 Minutes, qui citent, eux, une information Europe 1.

crã©ation tendance dã©coration 3
Capture d'écran du site de Création Tendance Découverte. © JDN

Les tueurs présumés des membres de la rédaction de Charlie Hebdo étaient retranchés dans cette imprimerie depuis tôt ce vendredi matin. Si l'atelier d'impression (qui n'est pas une imprimerie de presse et qui n'a a priori aucun lien avec Charlie Hebdo) se trouve dans la zone d'activité des Prés-Bouchers, en Seine-et-Marne, l'entreprise est, elle, enregistrée à Paris : elle a comme adresse de siège social le 25 rue de Ponthieu, dans le 8e arrondissement de Paris.

L'entreprise, fondée en 2001, est dirigée selon les documents du Greffe par Michel Catalano. D'après le service Diane de BVDInfo, il cumule les fonctions de gérant, de responsable marketing et de directeur de la production. Il est également associé-gérant de la SCI CATMV depuis novembre 2007. L'an dernier, Michel Catalano s'est vu remettre un prix pour sa démarche environnementale.

CTD est spécialisée dans la communication visuelle sur tous supports : vitrines, enseignes et  véhicules en particulier. Sur la page de présentation de son site Web, la société écrit notamment : "Véhiculer votre image, vous signaler parmi les différents bâtiments ou boutiques, communiquer sur vos surfaces vitrées sont autant d'éléments que CTD peut étudier et réaliser avec vous !".

Pour cela, CTD propose des services de conception, de réalisation et de pose. Elle compte notamment comme clients Dassault Falcon Services, la Mutualité française ou encore le Comité d'établissement Air France.

En 2013, CTD a réalisé un chiffre d'affaires de 585 500 euros pour un résultat net de 13 100 euros. Son effectif n'est pas précisé mais Le Monde écrit :"Selon le maire d'Othis, village voisin, l'entreprise CTD compte 5 employés, dont le patron, son épouse, le fils du couple, un graphiste et une commerciale." Le site Internet mentionne de son côté 4 salariés fin 2011.

 

Autour du même sujet