Les journaux

les abonnements (69 344 euros) pèsent trop peu par rapport aux achats en
Les abonnements (69 344 euros) pèsent trop peu par rapport aux achats en kiosque. © Photosani - Fotolia.com

La présidence de la République a dépensé en 2009 pour 391 634 euros de journaux... en kiosque. Or "la Présidence pourrait réaliser de substantielles économies en privilégiant l'abonnement [...] compte tenu des tarifs très préférentiels que les éditeurs accordent aux abonnés", font remarquer les magistrats de la rue Cambon.

L'Elysée justifie lui l'achat en kiosque par la nécessité de disposer très tôt de la presse. Ce à quoi la Cour répond, non sans ironie, que "sur les 82 personnes qui souhaitent recevoir Le Figaro chaque matin, une partie pourrait faire l'objet d'abonnements".