En 68, Philippe Camus enfile le treillis pour les manifs

philippe camus est président du conseil d'administration d'alcatel-lucent.
Philippe Camus est président du conseil d'administration d'Alcatel-Lucent. © Alcatel-Lucent

En prenant les rênes d'Alcatel-Lucent, Philippe Camus couronne une carrière passée dans les entreprises technologiques qui trouve ses racines en prépa scientifique à Paris. "Nous étions ensemble à Louis-le-Grand, mais Philippe Camus était en prépa scientifique alors que j'étais un khâgneux, se souvient Guillaume Robichez. J'avais remarqué cet élève à l'air très sympathique qui prenait comme moi le bus 21 le dimanche soir pour rejoindre l'internat."

Ce simple trajet en commun se prolongera plus tard en match sportif. "Nous nous sommes mieux connu à l'Ecole normale où nous jouions au ping-pong ensemble, poursuit l'ancien camarade. Avec son blazer et sa cravate, il avait un style qui tranchait un peu dans l'école." De cette période, Guillaume Robuchez garde en mémoire les événements de 1968. " Un jour où je me rendais dans sa chambre, je l'ai vu chausser des Pataugas et enfiler un treillis pour aller manifester. Je trouvais ça étonnant, car il était plutôt considéré comme apolitique au sein de l'école. Il m'a répondu qu'il trouvait les violences policières inadmissibles. C'est ce qu'il l'a mobilisé."