Nicolas Sarkozy, après l'Intérieur, avant l'UMP

nicolas sarkozy.
Nicolas Sarkozy. © Bertrand Daullé

En tant que membre de gouvernement, le président de la République a surtout marqué les esprits comme ministre de l'Intérieur. Il a pourtant également été ministre de l'Economie, pendant neuf mois, le tant de s'illustrer dans le sauvetage d'Alstom entamé par Francis Mer son prédécesseur. Le chef de l'Etat connaît bien la maison pour avoir également été ministre du Budget dans le gouvernement d'Edouard Balladur. Autre événement marquant de son séjour à Bercy : le passage sous les 50% de la part de l'Etat dans France Telecom, le changement de statut d'EDF et GDF (il avait promis qu'il ne serait jamais privatisé) et l'entrée du privé au capital d'Areva. Nicolas Sarkozy démissionne du poste lorsqu'il est élu à la présidence de l'UMP, sommé par Jacques Chirac de choisir entre les deux fonctions.