Augmenter le taux d'activité

les cotisations augmentent avec le nombre de salariés.
Les cotisations augmentent avec le nombre de salariés. © boninchen - Fotolia.com

 Le principe : Dans un système par répartition, plus il y a de cotisants, plus il y a de recettes et donc plus les pensions de retraite bénéficient de financement. Le chômage met donc à mal la retraite. Si, en particulier, les jeunes et les seniors étaient plus souvent titulaires d'un emploi, les caisses de la branche vieillesse de la Sécu seraient davantage remplies, en même tant que celles de l'Unedic.

 Les limites : Augmenter le taux d'activité consiste à favoriser l'emploi de la population en âge de travailler. Or, on le sait, la lutte contre le chômage est loin d'être une tâche aisée. Surtout en période de chômage de masse comme c'est le cas actuellement.

 Qui le fait : Les Pays-Bas, l'Allemagne ou encore la Finlande ont réussi à augmenter le taux d'emploi des 54-60 ans depuis quelques années. Pays à la population vieillissante, le Japon présente lui aussi un taux d'emploi élevé.