L'autre ascension chinoise

"Au début des années 1990, la Chine n'existait pas dans l'univers des brevets. Depuis, l'ascension a été vertigineuse". Aujourd'hui, c'est le pays où l'on en dépose le plus au monde - 3 000 de plus par jour qu'aux Etats-Unis !", écrit Jean-Marc Vittori. Sur ce même graphique, on peut aussi s'apercevoir du déclin du Japon, pourtant autrefois leader dans l'électronique mondiale. Attention à la faiblesse apparente de l'Europe, car ne figurent pas sur ce graphique les brevets déposés au niveau national (130 000 en 2012).
©  Groupe Eyrolles