Ataos commercialise des articles de sport d'occasion

ataos n'est pour l'instant présent qu'à villeneuve d'ascq.
Ataos n'est pour l'instant présent qu'à Villeneuve d'Ascq. © Capture d'écran du site Ataos.fr le 8 juin 2011.

Le grand classique chez les amateurs de sport, c'est qu'une fois une nouvelle activité découverte, ils s'équipent de pied en cap avant de se rendre compte que ce matériel ne leur convient pas ou de changer de sport. Un constat qu'Ataos, une filiale du groupe Oxylane, le propriétaire de Décathlon, a transformé en business. Forte du succès des Trocathlon, ces ventes éphémères de produits d'occasion dans ses magasins Décathlon, Oxylane a créé une enseigne de dépôt-vente, Ataos. Une espèce de cash Converters dédié au sport. A une nuance près. Ataos ne reprend du matériel d'occasion qu'en échange d'un bon d'achat valable dans les enseignes Décathlon et Ataos.

Au Canada, Sport Junkies est allé plus loin. C'est bien du cash que touche les vendeurs. Là-bas, les propriétaires initiaux peuvent toucher jusqu'à 70% du prix de vente final.