Les piqûres de moustiques

les eaux stagnantes des piscines abandonnées et l'herbe haute favorisent la
Les eaux stagnantes des piscines abandonnées et l'herbe haute favorisent la prolifération de moustiques. © © Kletr - Fotolia.com

Alors que de nombreux habitants ont été expulsés de leurs maisons aux Etats-Unis depuis la crise des subprimes en 2007, les eaux stagnantes des piscines abandonnées et l'herbe haute favorisent la prolifération de moustiques. Le service environnemental du comté de Maricopa, dans l'Arizona, expliquait ainsi avoir du traiter 4 000 piscines en 2009 contre 2 500 avant la crise. Au-delà des piscines abandonnées, de nombreux propriétaires n'ont plus les moyens d'entretenir leur jardin, relatait également l'administration. Un indicateur qui s'avère moins pertinent en France, où les expulsions sont rares.