Gillette Fusion, cinq lames et 70 brevets

le rasoir gillette fusion est vendu un euro de plus que le mach 3 et compte deux
Le rasoir Gillette Fusion est vendu un euro de plus que le Mach 3 et compte deux lames supplémentaires. © Gillette

Après le premier rasoir à tête pivotante en 1982 et le rasoir à trois lames (le Mach 3) en 1998, Gillette a lancé son dernier blockbuster en 2007 : le Fusion.

Huit ans de recherche ont donc été nécessaires pour le mettre au point. "Il a fallu caser cinq lames sur la même surface que les trois lames précédentes", explique Barbara Evenot, responsable de la communication de Procter & Gamble. Protégé par 70 brevets, le rasoir a bénéficié d'une batterie de tests high-tech et a été testé sur plus de 9 000 volontaires avant son lancement

Un lancement en grandes pompes : plusieurs mois avant sa sortie officielle, un teasing est passé à la télévision et après le jour J c'est un véritable Big Bang qui a été mis en place : Internet, télé, affichage, opérations spéciales en grande surface... Résultat : en trois ans, Fusion est devenu le deuxième rasoir le plus acheté au monde derrière... le Mach 3.