Salaire d'un maire : combien gagne le votre ?

Salaire maire Le salaire d'un maire dépend du nombre d'habitants qu'il administre. Un édile peut toucher huit fois moins que son homologue dans la commune voisine.

MAJ : les salaires des maires mentionnés dans cet article sont valides en 2015


"Tout travail mérite salaire". Nulle raison que cet adage ne s'applique pas à nos élus. Pour Max Weber, c'est même ce qui les distingue des amateurs et fait d'eux des professionnels de la politique.

Le métier "d'entrepreneur politique", pour reprendre le jargon du sociologue allemand, conserve toutefois ses spécificités. Par exemple, la rémunération de ceux qui l'exercent dépend non seulement de la nature du mandat qui leur est confié mais aussi du nombre d'administrés qu'ils ont sous leur coupe.

Autrement dit, les plus de 36 000 maires de France – et cela vaut aussi pour leurs adjoints – ne peuvent pas prétendre aux mêmes sommes selon qu'ils veillent sur une bourgade peuplée de quelques 400 âmes ou sur une agglomération de plusieurs dizaines de milliers d'habitants. L'écart peut même aller du simple à l'octuple, comme le montre le tableau ci-dessous.

Les indemnités maximales perçues par les maires au 1er février 2014
Nombre d'habitantsIndemnités mensuelles maximales
Source : CGCT
Moins de 500 646 euros brut
Entre 500 et 999 1 178 euros brut
Entre 1 000 et 3 499 1 635 euros brut
Entre 3 500 et 9 999 2 091 euros brut
Entre 10 000 et 19 999 2 471 euros brut
Entre 20 000 et 49 999 3 421 euros brut
Entre 50 000 et 99 999 4 182 euros brut
100 000 et plus 5 512 euros brut

Tous ces montants sont des maximums. Le maire peut toutefois percevoir un salaire moindre si le conseil municipal le décide.

A noter les cas particuliers de Lyon, Marseille et Paris. L'actuel maire de la capitale, Bertrand Delanöe, gagne 7 283 euros net par mois, selon les montants communiqués au JDN par ses services en mars 2014. C'est sans compter l'indemnité pour frais de représentation qui s'élève à 23 200 euros brut par an, même si le maire socialiste a rendu 25 570 non utilisés sur les 2 mandatures. Celles et ceux qui chaperonnent l'un des 20 arrondissements de Paris touchent quant à eux 4 589,25 € net par mois, toujours d'après la mairie de Paris.

Les maires de Lyon et Marseille peuvent quant à eux gagner jusqu'à 8 268 euros brut par mois.

Autre précision : un député-maire ne peut cumuler ses indemnités que dans la limite d'une fois et demie le montant brut de l'indemnité parlementaire de base, c'est-à-dire 8 272 euros par mois.

Par conséquent, un parlementaire ne peut percevoir plus de 2 757 euros brut par mois au titre de ses mandats locaux. Un plafonnement qui peut l'amener à reverser une partie de ses indemnités à ses adjoints, voire à exercer bénévolement ses fonctions d'édile.

Pour prendre un exemple, les indemnités de Jean-Claude Gaudin en tant que maire de Marseille ne dépassent pas 2 291 euros brut par mois, puisque son siège de sénateur des Bouches-du-Rhône lui rapporte 5 515 euros en parallèle. A l'inverse, les indemnités de Gérard Collomb en tant que sénateur et président du Grand Lyon sont entièrement écrêtées. Le maire de Lyon plafonne donc à 8 268 euros bruts par mois.

Tout cela n'est valable que jusqu'au 31 mars 2017, date à compter de laquelle l'interdiction de cumuler un mandat parlementaire avec une fonction exécutive locale, validée par le Conseil constitutionnel le 13 février 2014, entrera en vigueur.

 

Dans le détail : Salaire d'un maire de village | Salaire d'un maire d'une petite ville | Salaire d'un maire d'une grande villeSalaire du maire de Paris

 

Revenus / Rémunération