Un Potager dans ma cuisine surélève des bacs de jardinage

personnes âgées et citadins peuvent jardiner sans se casser le dos.
Personnes âgées et citadins peuvent jardiner sans se casser le dos. © Un potager dans ma cuisine

Une bonne salade ou quelques poireaux de son jardin dans son assiette, voilà le rêve de bon nombre de citadins. Mais pour eux, la réalité est moins évidente. Aussi, après une étude de marché, deux Malouines, Laurence Josselin et Stéphanie Gagniou, ont créée des bacs de jardinage en bois surélevés, à roulettes pour que ses les amateurs de verdure puissent  avoir le plaisir de cultiver facilement leurs légumes sans se casser le dos.

Un bout de balcon suffit pour en installer un, dans lequel les clients peuvent faire pousser une dizaine de cultures différentes. Un Potager dans ma cuisine vend un bac entre 350 et 500 euros aux particuliers, mais aussi à des maisons de retraite et à des écoles.