Du sang synthétique et régénérant

les recherches pour fabriquer un substitut sanguin sont sur le point d'aboutir.
Les recherches pour fabriquer un substitut sanguin sont sur le point d'aboutir. © JPC-PROD - Fotolia.com

10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades, selon l'Etablissement français du sang. Mais surtout, des études sur la souris ont montré que des transfusions de sang "jeune" pouvaient "inverser" le processus de vieillissement.

Fabriquer un substitut sanguin fait donc depuis des années l'objet d'intenses recherches scientifiques. La biotech française Hemarina a par exemple mis au point un transporteur d'oxygène universel à partir d'hémoglobine de ver marin. Une fondation britannique, la Wellcome Trust, a annoncé en avril 2014 pouvoir fabriquer des globules rouges de type O (universel) à grande échelle. Les premiers tests sont attendus pour 2016.