Les aides aux mutuelles et aux épargnes retraite coûteuses

les avantages fiscaux accordés aux assurances maladies complémentaires sont à
Les avantages fiscaux accordés aux assurances maladies complémentaires sont à l'origine d'un "effet d'aubaine". © Yuri Arcurs / Fotolia.com

Les assurances maladies complémentaires bénéficient de plusieurs avantages fiscaux, en particulier l'exemption de cotisations de la part de l'employeur pour la complémentaire de ses salariés. En 2009, le manque à gagner global pour l'Assurance maladie s'élevait à 4,3 milliards d'euros, soit un cinquième du total des dépenses de soins pris en charge par les organismes complémentaires.

Pour la Cour des comptes, elles sont à l'origine d'un "effet d'aubaine" pour les salariés, alors que les couvertures collectives sont déjà bien moins chères que les contrats individuels.

Même situation pour l'épargne retraite : les contrats individuels ou collectifs sont exemptés d'une certaine part de cotisations sociales. Là encore, la Sécurité sociale supporte le coût de ces mesures, soit 1,8 milliard d'euros en 2009.