Un aménagement faussement négligé

Conçus comme de véritables appartements privés dont les propriétaires auraient laissé la clef aux clients de l'hôtel, les chambres gardent la mémoire de leurs prédécesseurs. Ainsi, la suite 714 dans laquelle Ray Charles a vécu porte son nom.
©  Philippe Garcia/LaSociétéAnonyme