SNCF : un plan d'action opérationnel pour devenir un transporteur digital

A l'approche de la "Nuit du Directeur Digital", le 16 juin prochain, Yves Tyrode, CDO de la SNCF, présente le projet dont il est le plus fier.

Yves Tyrode est chief digital officer à la SNCF. © SNCF

Le 16 juin prochain, la Nuit du Directeur Digital récompensera les meilleurs CDO de l'année. En amont de l'événement, le JDN présente les 20 projets dont sont le plus fiers une sélection de CDO qui n'ont qu'un objectif : mener la transformation numérique de leur entreprise.

Présentation générale du projet

Lancé en février 2015, le plan de transformation digitale de la SNCF mené par son CDO, Yves Tyrode, se veut, selon lui, le plus concret possible : "Nous avons défini une méthode et un calendrier précis car il ne s'agit pas là de faire des déclarations d'intention mais d'agir réellement." Découpé en plusieurs saisons et doté d'un budget de 600 millions d'euros, le plan de transformation digitale prévoit dans sa saison 1 : la couverture 3G / 4G dans les trains, l'équipement des agents en tablettes, la création de centres d'expertise sur des thématiques clés que sont par exemple l'IoT, le big data ou encore l'open innovation. Le projet fédère déjà 15 000 salariés de l'entreprise, du contrôleur au dirigeant, dans des "communautés du digital" animées chaque semaine par Yves Tyrode via un tchat en ligne où chacun peut faire remonter ses idées.

Enjeu pour l'entreprise

"Trois indicateurs importent : la satisfaction du client, des salariés et enfin la performance économique. La saison 2 du plan digital, consacrée à l'internet industriel, présentée en avril dernier, l'a montré. La maintenance prédictive permet d'impliquer les agents en amont, en intervenant avant que les pannes ne surviennent. Cela permet de réaliser des économies mais aussi d'améliorer la régularité."

Le projet, étape par étape

Tout commence en septembre 2014, quand Yves Tyrode dessine le plan de transformation digitale et commence à recruter petit à petit une équipe aujourd'hui composée d'une vingtaine de personnes. "Nous avons élaboré le plan au fur et à mesure de nos visites sur le terrain, une à deux fois par semaine. L'idée était de déterminer en quoi la technologie pouvait servir au quotidien, pour les agents comme pour les clients et quelles solutions pouvaient s'appliquer", raconte le chief digital officer de la SNCF.

En février 2015, l'entreprise présente son plan de transformation digitale. Au programme : le big data, avec la création de "Fabs", cinq centres d'expertise interne spécialisés, dans le big data, l'open innovation ou l'IoT, par exemple. "Sur le big data, nous avons notamment développé une plateforme qui réunit toutes les données récoltées sur les incidents précédents, réunies dans un data lake, dotée d'un algorithme capable de déterminer précisément où il faut couper des arbres avant qu'ils ne tombent sur les rails ou, comme nous le faisons dans le Sud-Est du pays, là où il faut creuser des tunnels pour que les sangliers ne traversent pas les voies", explique Yves Tyrode. Concernant l'open data, la SNCF a ouvert en décembre 2015 toutes ses données temps réel. 2 800 entreprises se sont depuis connectées à sa plateforme d'open innovation.

Pour la saison 2, officiellement lancée en avril 2016 mais sur laquelle ses équipes travaillent depuis novembre 2015, l'entreprise se concentrera sur l'internet industriel, et notamment la maintenance prédictive. Elle déploiera aussi le Wifi dans tous les TGV d'ici fin 2017.

Pourquoi il en est le plus fier

"Moi qui ai toujours travaillé dans des pure players avant d'arriver à la SNCF, je suis très content de voir que le digital peut apporter un réel changement sur le terrain. A partir du moment où ce que l'on fait améliore le voyage de nos clients, rend fiers nos 260 000 salariés et facilite leur travail, c'est une réelle satisfaction.

  • Entreprise : SNCF
  • Nombre de salariés : 260 000
  • Nombre de salariés concernés : NC
  • Coût du projet : 600 millions d'euros sur 3 ans
  • Economies générées : NC
  • Voir le site de la Nuit du Directeur Digital

 

A lire aussi

 

Innovation / SNCF