Mov'eo accélère les cracks français de la mobilité intelligente

Mov'eo accélère les cracks français de la mobilité intelligente Le pôle de compétitivité dédié à l'automobile lance le programme "PME championne" pour accompagner la croissance des entreprises les plus prometteuses du secteur.

380. C'est le nombre de membres que compte aujourd'hui Mov'eo, un peu plus de dix ans après sa création. Parmi eux des géants de l'automobile comme Continental, Michelin, PSA, Renault ou Valeo. Basé en Ile-de-France et en Normandie, où sont réalisés 70% de la R&D automobile française, le pôle de compétitivité spécialisé dans la mobilité veut faire profiter de ce réseau les plus prometteuses PME tricolores du secteur via son nouveau programme "PME championne". Objectif : porter leurs innovations vers le marché et les convertir en chiffre d'affaires.

Mov'eo accompagnera trois entreprises pendant trois ans à partir de cette année

Pour la première édition de "PME championne", Mov'eo accompagnera trois entreprises pendant trois ans à partir de cette année. Sélectionnées par les experts du pôle, elles sont évaluées en fonction de plusieurs critères comme la pertinence du projet, le positionnement de l'offre et son caractère innovant, la durabilité de l'avantage concurrentiel ou l'excellence du management. "Il s'agit d'entreprises qui vont, selon nous, multiplier par 5 leur chiffre d'affaires dans les 5 ou 6 années à venir", précise Thierry Bapin, directeur du développement des entreprises et des territoires de Mov'eo. Plusieurs indices d'excellence comme le label national "Entreprises innovantes des pôles", des victoires lors de hackathons ou des levées de fonds, jouent en faveur des candidats.

Pour accompagner les lauréats, Mov'eo désignera pour chacun d'entre eux un interlocuteur unique en charge de leur coaching individualisé. "Nous allons les aider à définir leur plan de développement avec cinq axes majeurs : la stratégie globale, le déploiement à l'international, la croissance commerciale, l'accès aux financements publics et privés et la communication", explique-t-il. Pour cela, Thierry Bapin peut compter sur son réseau en France et à l'international : "Nous avons à disposition une centaine d'experts sur l'aspect technologique et une quarantaine pour le développement commercial et international".

"Il s'agit de PME qui vont, selon nous, multiplier par 5 leur chiffre d'affaires dans les 5 ou 6 années à venir"

Adaccess et Nexyad sont les deux premières PME à avoir été choisies. La première, créée en 2013, a séduit Mov'eo avec eVa, une plateforme de mutualisation des données anonymisées générées par les véhicules connectés à destination de l'industrie automobile. "Les essais par roulage coûtent très cher donc cette solution de mutualisation permet à tous les acteurs internationaux de la R&D automobile d'accéder aux data que leurs partenaires et concurrents veulent partager."

La start-up yvelinoise Nexyad a aussi tapé dans l'œil du pôle grâce à SafetyNex, une application mobile qui estime en temps réel le risque de conduite. Elle alerte vocalement le conducteur avant un danger pour qu'il puisse ralentir, avec la promesse d'une réduction de 20% du nombre d'accident, et enregistre les profils d'usages et de risque des utilisateurs. Lauréate du BMW Tech Date en 2016, Nexyad s'adresse aux constructeurs et aux équipementiers qui veulent fournir une navigation intelligente en première et/ou en seconde monte ainsi qu'aux assureurs automobiles qui souhaitent proposer des contrats personnalisés. "Des négociations avancées sont déjà en cours avec des assureurs et la sortie officielle est proche", assure Thierry Bapin.

"Si tout cela se passe bien, nous renouvellerons l'expérience"

Autant de raisons de s'enthousiasmer pour le directeur du développement des entreprises et des territoires de Mov'eo, qui croit dur comme fer en ce nouveau programme : "La troisième et dernière PME sera sélectionnée dans les prochains mois et si tout cela se passe bien, nous renouvellerons l'expérience."

A lire aussi

PME / Pôles de compétitivité