France numérique 2012 : l'Internet pour tous

Pour maintenir et accélérer le développement de l'informatique et d'Internet en France, l'Etat met les bouchées doubles. Internet pour tous, sécurisation des oeuvres numérisées, télévision et radio en numérique sont au programme.

Ce plan de développement pour l'économie numérique, doit replacer la France parmi les grandes nations du numérique à l'horizon 2012. Non que la France soit particulièrement en retard dans ce domaine : les connexions Internet sont aujourd'hui relativement répandues, et les FAI proposent du haut débit. Mais les pouvoirs publics souhaitent aller plus loin et ne pas perdre de temps face à d'autres pays développés.

Diviser en quatre chapitres, ce nouveau plan donne quelques grandes lignes et fixe des objectifs, mais ne dresse pas toujours d'étapes pour y parvenir. Du côté des mesures concrètes, on peut déjà souligner une volonté de poursuivre les efforts de la France en matière d'infrastructures Internet. Ainsi, le gouvernement souhaite lancer un appel à candidature dès 2009 pour élire un prestataire chargé de garantir un accès universel à l'Internet haut débit à partir du 1er janvier 2010.

Une volonté particulièrement forte, puisqu'aujourd'hui des franges entières de la population française, notamment dans les banlieues éloignées, ou en zones rurales, ne sont toujours pas couvertes par l'Internet haut débit. Ici, l'objectif sera de proposer une connexion supérieure à 512 Kbit/s, à un tarif inférieur à 35 euros par mois, sachant que le débit minimal et le tarif maximal seront réactualisés tous les ans.

Cette mesure s'accompagnera en plus du droit pour chaque Français de bénéficier de l'Internet haut débit, où qu'il se loge. Un droit qui sera opposable devant les tribunaux aux opérateurs Internet. Si le gouvernement parvient à 100% de population couverte, il évite ainsi de laisser des gens à l'écart de la société de l'information. Une mesure importante alors que le média Internet est devenu pratiquement indispensable (recherche d'emploi, informations, offres promotionnelles, exclusivités, démarches administratives...)

La télévision numérique

Deuxième mesure forte de ce plan, le passage au tout numérique dans l'audiovisuel avant le 30 novembre 2011. Fini la télévision analogique, place au tout numérique ce qui implique pour les foyers de s'équiper de récepteur TNT pour continuer à recevoir la télévision. Dès 2009, le gouvernement souhaite faire passer plus de 2 millions d'habitants vers la télévision numérique. La TNT garantit une meilleure qualité de réception de l'image et permet l'octroi de davantage de fréquence pour une plus grande diversité de chaînes.

Pour faciliter cette transition auprès de l'ensemble de la population, un groupement d'intérêt public (GIP) sera créé afin d'accompagner les personnes âgées, handicapées et à mobilité réduite vers la télévision numérique terrestre (TNT).

Un contrôle plus fin du piratage sur Internet

Le gouvernement souhaite également par ce plan développer la production et l'offre de contenus numériques. Pour limiter le piratage et inciter au développement d'une économie numérique dématérialisée où vidéos, photos, musiques, etc, seraient achetées sur Internet, il souhaite distribuer des aides à la création de services de ce type, et renforcer la loi contre le piratage d'oeuvres.

Carte d'identité numérique, 3G et radio numérique

C'est aussi, pour la France, l'occasion de renforcer les moyens de contrôles par authentification électronique, notamment en passant à la carte d'identité nationale électronique à partir de 2009. Enfin, le gouvernement souhaite développer l'accès aux réseaux 3G+ et demain 4G sur l'ensemble du territoire et pour l'ensemble de la population. Ces réseaux permettent de surfer sur Internet à haut débit tout en se déplaçant.

Enfin, le passage à la radio numérique sera également encouragé avec dès le premier trimestre 2009, la création d'un calendrier de déploiement de le la technologie, suivie d'une intégration progressive de cette fonction dans les équipements radios vendus en France. Dans les écoles, à la télévision, et sur Internet, l'Etat souhaite sensibiliser la population aux services rendus par le Web et en développer les usages.

 

Le plan France numérique 2012 d'Eric Besson en intégralité

Autour du même sujet