Débit maximum : Numéricable en tête

Comme en 2009, Numéricable ressort premier sur ce critère. Une note logique puisque ce FAI ne propose que des forfaits haut débit, contrairement aux autres membres du classement, et ne couvre que les zones urbaines denses.

Free arrive en seconde position avec une note de 13,8, marquant un net écart avec les deux derniers du classement : SFR et Orange.

Orange paye sans doute ses forfaits Internet minimum à 512 Ko et 1 Mo qui visent uniquement à éviter les zones d'ombres en France. Ces débits ne sont aujourd'hui plus satisfaisants pour les internautes.