Sarkozy ira jusqu'au bout pour Hadopi

 

L'aventure Hadopi ne fait que commencer. C'est en effet ce qu'a fait comprendre Nicolas Sarkozy en s'adressant au Congrès. Bien que Christine Albanel soit écartée du gouvernement et remplacée par Frédéric Mitterand, le Président a bien précisé que le projet n'allait pas être abandonné pour autant : " Comment peut-on réclamer en même temps que l'économie soit régulée et qu'Internet ne le soit pas ? Comment peut-on accepter que les règles qui s'imposent à toute la société ne s'imposent pas sur Internet ". Il ajoute : "En défendant le droit d'auteur je ne défends pas seulement la création artistique, je défends aussi l'idée que je me fais d'une société de liberté, où la liberté de chacun est fondée sur le respect du droit des autres. C'est aussi l'avenir de notre culture que je défends. C'est l'avenir de la création. J'irai jusqu'au bout.”

Droits d'auteur