Dan Horner (Skype) On essaie d'être présent sur tous les téléphones du marché

Bien connu pour la communication de PC à PC gratuite, Skype veut reproduire son succès sur les mobiles. Mais doit s'adapter aux exigences des constructeurs et opérateurs.

 La rédaction. Quels sont les avantages à utiliser le service Skype sur un téléphone mobile ?
Dan Horner. On se positionne sur des prix bas, et sur un réseau de 443 millions d'inscrits. Une fois inscrit sur Skype, vous disposez d'un numéro d'appel Skype pour que l'on puisse vous appeler partout où vous êtes. Les appels sont gratuits d'un numéro skype à un autre, et facturés 4 euros par mois pour des appels illimités vers des numéros fixes français, 5 euros par mois pour les appels illimités fixes mais vers toute l'Europe.

En France, on facture pour le moment 0,19 centimes la minute vers les portables, et 12 centimes d'euros le SMS. Le logiciel est en français, et gratuit. On peut utiliser Skype sur réseau Wi-Fi ou sur réseau 3G, cela dépend du téléphone. Par exemple, sur iPhone, Apple a mis une barrière pour qu'on ne puisse utiliser Skype que sur les réseaux Wi-Fi. Mais sur tous les téléphones Windows Mobile, il n'y a pas de barrière à utiliser les réseaux 3G.

De même, on ne facture pas l'envoi de fichiers. Il n'y a pas de limites à envoyer des fichiers de taille conséquente donc. Cependant, pour profiter pleinement de Skype sur son mobile, il vaut mieux avoir un abonnement data illimité auprès de son opérateur. Un appel téléphonique consomme environ 1 Mo la minute.

Quels sont les modèles de téléphones mobiles qui disposent aujourd'hui du service Skype ?
Notre ambition est d'être présent partout, sans limite de constructeur ou de réseau. Pour le moment, Skype est disponible sur iPhone, sur les téléphones Sony Ericsson, Nokia et sur tous les téléphones Windows Mobile. Nous sommes actuellement en version béta sur les téléphones BlackBerry, et pour les téléphones Google Android. D'ici la fin de l'année, nous serons pré-installés sur le prochain Nokia N97, sur lequel on pourra appeler gratuitement en passant par la 3G. Le système d'exploitation S60, Symbian, est donc aussi dans nos projets.

On travaille avec des sociétés comme Nokia pour proposer Skype directement intégré dans les téléphones. Sinon, il faut le télécharger depuis son téléphone ce qui n'est pas très pratique. On essaie aussi de populariser les SkypePhone. Nos premières expériences ont bien marché. Nous travaillons avec l'opérateur 3 au Royaume-Uni. Avec lui, nous avons déjà vendu 500 000 téléphones skype. L'opérateur a connu une hausse de son chiffre d'affaires de 20%, preuve que l'utilisation de Skype ne nuit pas aux opérateurs, mais leur profite au contraire.

Du coup, l'opérateur a décidé de pré-installer Skype sur l'ensemble des téléphones qu'il propose à ses clients, et non plus uniquement sur les SkypePhone. C'est un accord gagnant-gagnant, que nous allons essayer de reproduire ailleurs.

Quels nouveaux services allez-vous lancer dans la téléphonie mobile ?
Nous travaillons avec Asus pour proposer la visiophonie sur les téléphones prochainement. On constate aujourd'hui que 34% des appels passés depuis Skype sont vidéos, c'est donc un axe important pour nous. Mais la priorité est plutôt de mettre Skype sur tous les téléphones, et pour cela on travaille à faire l'interface la plus adaptée en fonction du système d'exploitation et même du modèle de téléphone utilisé.

A terme toutefois, on aimerait porter tous les services existants sur Skype PC, et les porter vers Skype pour téléphone mobile. On veut convertir tous les types d'utilisateurs à passer à Skype, même des personnes âgées, et pour cela il faut faire un gros travail sur l'interface et la convivialité du système d'appel. On veut abolir les barrières de la communication, notamment à l'international où les tarifications sont aujourd'hui assez élevées.

Pour Skype PC, on a introduit récemment le partage d'écran à travers la version 4.1 du logiciel.

Skype