La vidéosurveillance et les lecteurs Les contres : Remise en cause de la liberté

La vidéosurveillance est sujet à polémique. Tour d'horizon des idées des lecteurs qui s'opposent à cette technologie.  

La liberté individuelle est certainement ce qui tient le plus à coeur aux personnes qui ne veulent pas de la vidéosurveillance. Le fait de pouvoir "flâner, rire, marcher dans la rue sans se dire que l'on est observé" comme le souligne Monique dans son commentaire est très important. Par ailleurs, l'utilisation de la vidéosurveillance renforce le sentiment d'espionnage. Dans la suite de cette contribution, les verbes "épier" et "se cloîtrer", à connotation négative,  révèlent le malaise lié à cette technologie.  

"Flâner, rire, marcher dans la rue sans se poser de questions"

Gyptis, prône quant à lui, la sensibilisation en amont pour que ce ne soit pas la peine d'en arriver à ces méthodes "Avant de sanctionner et d'espionner, il faut prévenir, expliquer, et éduquer". Le titre de son avis l'horreur continue, résume assez bien la détermination des opposants à la vidéosurveillance.

Autour du même sujet