Les produits préférés de la rédaction en 2009 L'année de la maturité pour l'iPhone

iPhone 3GS

le modèle 3g
Le modèle 3G © Apple

A sa sortie, l'iPhone avait quelques défauts bien gênants : un prix trop élevé, un appareil photo médiocre, pas de 3G+, pas de puce GPS, pas de copier coller et une offre TV difficile à obtenir chez son opérateur. Aujourd'hui la plupart de ces problèmes sont résolus.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une révolution en soi, l'iPhone 3GS est en quelque sorte un aboutissement du premier produit d'Apple en téléphonie. On y trouve donc toujours des défauts : pas de clavier, écran fragile, APN minimaliste, batterie intégrée et de faible autonomie, démarrage très lent...

Mais l'iPhone n'est pas vraiment un téléphone, il est bien plus. Téléviseur nomade, ordinateur portable, baladeur numérique, agenda, GPS et même davantage si on s'intéresse au très riche catalogue d'applications de l'App Store. Attention toutefois à la médiocrité de certains logiciels. 

Toutes les fonctions du téléphones sont disponibles en un clic, rapidement. La mémoire de l'appareil a évolué de 8 à 16 et maintenant jusqu'à 32 Go. Assez pour stocker tout ce qui nous passe par la tête. Reste les forfaits qui sont pour le moment toujours chers (aux alentours de 40 euros par mois pour deux heures de communication + Internet). 

S'il est peu probable qu'en l'état il séduise tout le monde, il a dépassé l'effet de mode et a provoqué une rupture nette du marché. Tous les constructeurs de mobiles cherchent à reproduire son succès et concentrent leurs efforts sur les smartphones. 

IPhone