Les produits préférés de la rédaction en 2009 Les normes du Blu-ray et manque de crédibilité

Normes Blu-Ray

Pierric : je ne suis pas de ceux qui dénigrent l'intérêt de la haute définition et qui jurent leurs grands dieux que jamais ils n'abandonneront leur DVDthèque. Je croise bien trop de téléviseurs à l'image sublime, de chefs d'œuvres en Blu-ray superbement retravaillés. Je suis un convaincu de l'intérêt de la haute définition. Pourtant, le Blu-ray peine à se faire une place. La faute à un format très mal défini, à tel point que s'en est presque une honte.

Depuis bientôt 2 ans que s'est imposé ce format comme unique choix (VOD excepté) de la haute définition, nous avons vu passer pas moins de 3 (bientôt 4) profiles de lecteur Blu-ray, pas forcément compatibles entre eux. Qui a investit il y a deux ans dans une platine de salon, se voit dans l'impossibilité de lire les nouveaux bonus et contenus disponibles en ligne, de profiter du Picture in Picture (l'affichage d'une vidéo, dans la vidéo, utile pour les commentaires du réalisateur par exemple), de bénéficier de plusieurs pistes audio... Et on ne parle pas encore de la 3D qui ne sera pas compatible avec les platines actuelles, bien évidemment. 

Difficile de comprendre un tel niveau d'incohérence de la part de la Blu-ray Disc Association, l'organisation qui fixe les normes. On y trouve quand même Sony, Panasonic, Samsung et bien d'autres, des gens qui sont un peu au courant de l'innovation puisque ce sont eux qui la font. Alors pourquoi cette incapacité à prévoir un tant soit peu les évolutions des besoins ? Idem pour le HDMI qui en est à sa 4ème version puisqu'à chaque évolution le débit ne suffit plus... 

Pour que le Blu-ray s'impose dans nos foyers, il va falloir sérieusement se révéler plus crédible... Ou arrêter de se payer si ouvertement la tête des consommateurs.

pour y comprendre un peu quelque chose aux normes blu-ray...
Pour y comprendre un peu quelque chose aux normes Blu-ray... © http://www.blu-ray-disc.fr

Autour du même sujet