Security Essential : par pure bonté d'âme ?

n'espérez même pas en profiter sur une version pirate de windows.
N'espérez même pas en profiter sur une version pirate de Windows. © Microsoft

Quand Microsoft propose un outil gratuit, même pas imposé, juste en libre téléchargement, et sans visiblement rien avoir à vendre derrière, on vérifie par deux fois que le ciel n'est pas en train de nous tomber sur la tête après s'être pincer pour être certain qu'on ne rêvait pas. 

Alors certes, Security Essentials va au préalable analyser votre machine et refusera de s'installer si votre Windows est piraté. Pour le reste, Microsoft n'a vraiment rien à vendre, puisque la sortie de cet outil signe la fin de sa solution de sécurité payante. 

Toujours est-il que la concurrence (Avast ou Antivir comme les solutions payantes) risque de souffrir fortement, certains n'hésitant pas à parler de dumping (pratique de concurrence déloyale).