Et en utilisation 2D ?

on distingue légèrement le filtre appliqué sur l'écran
On distingue légèrement le filtre appliqué sur l'écran © Marie Bruggeman / Benchmark Group

Ecran 3D pour les jeux, et les vidéos faites pour certes, mais le reste du temps, cela demeure un moniteur en 2D. Si l'effet 3D est certainement ce qui se fait de mieux en ce moment, la 2D se doit d'être aussi brillante. Et brillant cet écran l'est un peu trop. Le filtre polarisant posé sur la dalle, nécessaire aux effets 3D est quelque peu gênant en utilisation normale. Son principal problème est qu'il est très réfléchissant : éteint, il peut sans problème faire office de miroir d'appoint. Mais c'est plutôt gênant, dans les films notamment. En utilisation bureautique, l'affaire est bien moins problématique.
Moins rédhibitoire, le filtre qu'on voit par son aspect huileux sur le pourtour de l'écran lorsqu'il est éteint, altère un peu la lumière en 2D. Rien qui ne nous ait pourtant particulièrement choqué. A noter de même que les couleurs ne sont pas des plus fidèles.