Quelles sont les meilleures enceintes pour ordinateur ? Des enceintes transparentes agréables dans les aigus

une transparence qui peut faire peur.
Une transparence qui peut faire peur. © Harman Kardon

Harman Soundsticks II 

Vieux modèle proposé par Harman Kardon depuis 2004, les Soundsticks II faisaient à l'époque figure de référence parmi les meilleures enceintes. En 2009, Harman vient de lancer les GLA-55, des enceintes 2.0. Point de changement chez le 2.1 haut de gamme donc. 

Sur Internet, on trouve ces enceintes à partir de 149 euros environ. Pour ce prix, on dispose d'un kit toujours très convaincant du fait de son design original. Par contre, si le son est toujours agréable, il impressionne nettement moins qu'à l'époque de sa sortie, la faute à des ensembles bien meilleurs sortis depuis. 

On apprécie encore le volume réglable sur le satellite principal par simple pression du doigt, l'alimentation et les enceintes très légères, un son neutre et des fils fournis assez long. Les basses sont réglables et la connexion au PC se fait par le biais d'un câble mini-jack. On peut donc y brancher son baladeur directement même si celui-ci ne sera pas rechargé à l'instar d'un dock. 

Son : un équilibre à refaire et des médiums absents...

D'une puissance de 40 watts RMS (10 par satellite + 20 pour le caisson de basse), ces enceintes n'ont pas un excellent rendu musical. Le caisson de basse est très (trop) présent, même réglé. Les médiums très peu mis en valeur, on se retrouve avec une absence totale de fréquence qui est généralement comblée par des basses écrasantes et désagréables. 

Tout à l'inverse, les voix sont claires et distinctes, les aigus sonnent plutôt justes mais parfois montent un peu trop haut. La sonorité, pour peu qu'on monte un peu le volume, fait bon marché. La faute sans doute aux 40 watts RMS qui limitent ces enceintes. D'ailleurs si on remet un peu des basses, l'ensemble sature très vite en montant le son.

Dommage car dans les films et les jeux vidéo, les Harman Soundsticks II sont trop limitées par cette faible puissance. 

...mais des voix propres et claires

Là où les Soundsticks 2 s'en sortent bien, c'est dans l'acoustique et la rythmique (Ben Harper par exemple), mais aussi dans la variété. L'orchestral et la musique classique sont plutôt fidèlement rendus, mais là encore la faible puissance sonore et le côté très directif du son émis n'offrent pas une présence suffisante dans la pièce. 

Pour les musiques pop, rock, rap ou métal, c'est un peu le drame en raison de l'absence des médiums. L'électro et la techno offrent un rendu très fluctuant, selon le morceau écouté. Ce manque de polyvalence est un peu regrettable.  

  La fiche complète

Autour du même sujet