Un univers Google fermé et agacant

s'il n'est pas spécialement léger, le milestone est relativement fin pour un
S'il n'est pas spécialement léger, le Milestone est relativement fin pour un téléphone embarquant un clavier complet (1,37 cm d'épaisseur) © Motorola

La première chose à faire en allumant ce téléphone est de configurer son compte Google. On entre en effet dans l'univers (détestable) de Big Brothers. Cela suppose de créer une adresse internet gmail, ou de donner la sienne, puis de configurer la langue et le fuseau horaire.

On passe ensuite aux détails encore plus gênants. Lorsque vous naviguez sur Google Maps, Google veut savoir s'il peut ou non utiliser vos informations de localisation pour lui. Choquant de confier ses recherches Web, ses contacts, sa localisation et ses e-mails à une et une seule société.

Ce sera malheureusement obligatoire pour passer sur le marché des applications.