Le marché de la pub stagne au premier semestre

Le marché publicitaire a enregistré une croissance, modeste, de 0,6 % au premier semestre 2007, selon l'institut Yacast. L'effondrement observé des budgets publicitaires des acteurs de la téléphonie et de l'automobile notamment a lourdement pénalisé la radio (- 2 ,9 % à 1,416 milliard d'euros) et surtout la presse (- 5,8 % à 2,02 milliards d'euros). Seul le petit écran, grâce à l'ouverture de la publicité télévisée à la grande distribution, a réussi à tirer son épingle du jeu, bénéficiant d'une croissance de 6,8 %, à 3,39 milliards d'euros.

Autour du même sujet