Dans le monde, les chefs d'entreprise retrouvent le moral

81 % des chefs d'entreprise dans le monde se déclarent "confiants" ou "très confiants" pour 2010, contre 64 % en 2009. D'après une étude menée par le cabinet PricewaterhouseCoopers dans 52 pays, ce taux est bien supérieur en Amérique du Sud et en Asie (91 %) à celui constaté en Europe de l'Ouest (70 %).
Cette amélioration du moral des chefs d'entreprise se traduit par une volonté retrouvée de recruter en 2010. 39 % des répondants affirment en effet vouloir accroître leurs équipes alors qu'un quart souhaite réduire les effectifs. En France, la part des patrons qui souhaitent étoffer leurs équipes se limite à 30 %.
Si la crise a impacté les effectifs, elle a aussi conduit à mettre l'accent sur les réductions de coûts : 70 % des répondants affirment lancer encore cette année des opérations de ce type. Cette étude montre aussi que la gestion des risques est devenue une priorité. 41 % des chefs d'entreprises annoncent un changement dans leur approche de cette problématique.

Autour du même sujet