10 mesures pour préserver votre entreprise Renégocier ses contrats

Renégociez les tarifs de vos contrats de prestataires. Pour vos plus anciens accords, cela peut valoir la peine de faire un benchmark du marché. De nouveaux arrivants plus économiques ont certainement vu le jour et vous pourrez soit changer de prestataire, soit utiliser cet argument pour renégocier les termes de votre contrat. Privilégiez également des contrats courts à renouveler régulièrement, plus faciles à rompre en cas de besoins soudains de trésorerie.  

 

Assurez-vous de la solvabilité de vos clients avant d'engager des livraisons importantes

Avec vos fournisseurs, demandez à allonger vos délais de paiements. Passer de 30 à 60 jours assure un petit gain et un délai plus important pour mobiliser des liquidités. Pour cela, on peut argumenter sur l'évolution de ses commandes ou la qualité du partenariat mis en place (approvisionnement exclusif chez le fabricant, besoins réguliers, anticipation des achats...).

A l'inverse, tentez de raccourcir les délais de paiement de vos clients. Une tache délicate en période difficile et que vos clients ne verront certainement pas d'un très bon œil. Il convient d'être mesuré afin de ne pas susciter de mesures de rétorsion. Pour cela, ne tentez pas d'imposer vos conditions à tout prix mais ciblez finement votre clientèle. Lorsque vous êtes le fournisseur exclusif d'une société en croissance, vous êtes en position de force. En revanche, si vous opérez sur un secteur avec pléthore d'acteurs proposant des produits similaires, vous avez un pouvoir de négociation plus faible. Mettez également vos équipes en charge du recouvrement à contribution. En période de disette, il n'est pas question de laisser traîner des factures impayées. Seules la rigueur et la ténacité de vos salariés permettront d'être payé en temps et en heure. 

 

Enfin, soyez très attentif à la situation financière de vos clients, en particulier les plus importants et les nouveaux. Assurez-vous de leur solvabilité avant d'engager des livraisons importantes. En cas de doutes, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de vos confrères ou du greffe du tribunal de Commerce

Greffe du tribunal de commerce / Tribunal de commerce