10 mesures pour préserver votre entreprise Revoir son mode de financement à court terme

En période faste, la gestion de la trésorerie est parfois un peu légère et le financement à court terme n'est pas nécessairement optimisé. Les temps difficiles qui se profilent sont donc l'occasion rêvée de mettre un terme à cette gestion aléatoire. Prenez rendez-vous avec votre conseiller financier afin d'optimiser votre gestion et surtout, ne prenez pas de risques.

 

Si, en ces temps d'économie asséchée en liquidités, vous disposez d'un petit surplus de trésorerie, ne la laissez pas inactive. Tout en privilégiant des placements à court terme et peu risqués, vous pouvez faire de cette trésorerie une source de revenus. Au choix : les Sicav monétaires et bons du Trésor, pour les petites sommes ou dépôts à terme et certificats de dépôt, pour les montants plus élevés.  

 

En revanche, si vous êtes légèrement à court d'argent frais, méfiez-vous des découverts facturés au prix fort. Lorsque ces derniers sont récurrents, mieux vaut négocier un financement plus durable. Financer l'exploitation à coups de découverts n'est pas le signe d'une bonne gestion de l'entreprise pour de potentiels investisseurs par exemple. Sinon, il existe des crédits à court terme plus avantageux financièrement tels que les lignes de crédit court terme ou credit revolving. Soyez toutefois attentif à votre niveau d'endettement. L'escompte peut également être une solution provisoire en cas de délais de paiements de vos clients irréductibles. Attention, il se peut que vous soyez en déficit de fonds propres.

Evitez enfin d'utiliser cette trésorerie pour des petits investissements qui nécessiteraient plutôt un financement à moyen terme.

 

Financement / Trésorerie