Faire un inventaire

Faire un inventaire Obligatoire au moins une fois par an, l'inventaire consiste à lister les éléments du patrimoine de l'entreprise, à commencer par ses stocks.


La loi oblige les entreprises à réaliser au moins une fois tous les douze mois un inventaire. Cet exercice recense les éléments actifs et passifs (matériel, stocks...) de l'entreprise ainsi que leur valeur afin d'établir le bilan de l'entreprise. C'est pourquoi l'inventaire est réalisé à la fin de l'année comptable de l'entreprise, idéalement le jour de clôture des comptes annuels. Pour optimiser leur évaluation, une entreprise peut bien évidemment faire plusieurs inventaires par an voire mettre en place un système d'inventaire permanent.

En faisant le point sur l'état de ses stocks en particulier, l'entreprise précise la valeur de son patrimoine. Ces stocks peuvent être de différentes natures : liés à la production (matières premières...) ou non (pièces de rechange...). Les stocks hébergés chez un tiers mais appartenant à l'entreprise doivent aussi être inventoriés par cette dernière.

Une exigence méthodologique

"L'inventaire est un relevé de tous les éléments d'actif et de passif au regard desquels sont mentionnées la quantité et la valeur de chacun d'eux à la date d'inventaire." Décret du 29/11/83

Faire un inventaire est particulièrement exigeant. C'est pourquoi une méthode assez rigoureuse doit être adoptée.

Si l'inventaire porte sur des biens stockés dans un entrepôt, ce dernier doit être préparé en amont afin de faciliter le travail des équipes d'inventaire. Les articles doivent être correctement rangés pour faciliter le décompte et être facilement identifiables (avec des références, par exemples). Evidemment, les éventuels biens qui n'appartiennent pas à l'entreprise (par exemple stockés pour le compte d'un tiers) doivent être mis à part ou signalés afin qu'ils ne soient pas inventoriés à tort.

Pour réussir un inventaire, il faut idéalement que l'activité soit arrêtée, tant au niveau de la production que de l'entrée et la sortie de marchandise. Le volume des stocks ne doit pas évoluer au cours de l'inventaire. Pour cette raison, de nombreux magasins réalisent l'inventaire de leurs stocks pendant la nuit.

Les équipes chargées de l'inventaire doivent aussi être préparées à leur tâche. Comment compter les articles ? Utilise-t-on des codes-barres ? Quelles précisions (couleur, qualité...) noter sur le formulaire de comptage ? Comment signaler qu'un article a déjà été inventorié pour éviter qu'il soit compté deux fois ? Cette mise au point initiale permet à l'inventaire de se dérouler dans les meilleures conditions, sans oubli ni erreur.

Valoriser son inventaire

Une fois le recensement du patrimoine de l'entreprise réalisé, il reste à évaluer les marchandises inventoriées. Dans ce cadre, c'est la valeur d'un produit au moment de l'inventaire (la valeur d'inventaire) qui est rapportée et non celle au moment de l'achat. Par exemple, la valeur d'un stock de cuivre varie avec le temps : c'est en fonction du prix du cuivre le jour de la clôture des comptes que s'effectue la valorisation.

Tous les biens de l'entreprise et leur valeur sont répertoriés dans le livre d'inventaire. Ce document comptable doit impérativement être mis à jour au moins une fois par an.

Autour du même sujet