Toucher sa cravate

Il y a plusieurs siècles, le seigneur touchait sa fraise. © R.Salin / CCM Benchmark
La mode est une perpétuelle évolution. Mais, depuis la renaissance, les puissants ont toujours cherché à se distinguer par un accessoire noué à leur cou.
Fraise, jabot puis depuis le début du XIXème siècle, cravate.
En touchant sa cravate, on signifie de manière implicite que l'on est du côté de la décision. Un subtil moyen d'affirmer son autorité.