Prise de décision

La clé est de trouver le bon chemin. © Manitov/123RF
La prise de décision demande déjà d'être parfaitement capable d'appréhender consciemment la tonalité sentimentale qui nous accompagne : "Avec de bonnes sensations, un individu sera plus à même d'assumer une décision", explique Julien Bouret.
Savoir prendre les bonnes décisions, c'est aussi savoir se poser les bonnes questions sans douter de ses capacités à trouver une solution. C'est l'exemple du chef dérangé par un collaborateur trop hésitant et qui lui répond : "Je crois que tu connais la réponse à ta question."
Exposer la problématique à soi-même comme on le ferait avec autrui, avant de solliciter son supérieur hiérarchique, évite aussi bien de perdre son temps que celui des autres. C'est une soft skill qui nécessite de s'autoriser des temps de pause.
 
Notions associées : Audace / Confiance / Conscience / Négociation / Prise de recul